Séparation : comment faire avec les enfants ?

Quelle attitude face aux enfants dans la séparation

Face à la séparation de leurs parents, les enfants et les ados vivent fréquemment trois types de réactions. Ils éprouvent un sentiment de culpabilité (quelle est ma responsabilité ?… et si j’avais été plus gentil ?…), cherchent à réunir leurs parents (c’est le fantasme de réconciliation) et vivent souvent un conflit de loyauté. Comment faire avec les enfants, pour leur éviter ces réactions qui les préoccupent et perturbent leur vie ?  

Nous vous proposons ici un ensemble de principes, dont l’application, autant que possible, leur permettra de traverser au mieux cette période de changements profonds.

1. Communiquer ouvertement et honnêtement

La communication est essentielle. Essayez de parler ouvertement avec vos enfants sur la séparation, en utilisant un langage adapté à leur âge. Répondez à leurs questions avec honnêteté et assurez-leur que ce n’est pas de leur faute.

2. Maintenir la stabilité et la routine

Les enfants ont besoin de stabilité et de routine pour se sentir en sécurité. Essayez de maintenir autant que possible une routine cohérente, en particulier en ce qui concerne les horaires de repas, de sommeil et les activités quotidiennes.

3. Encourager une relation saine avec l’autre parent

Encouragez vos enfants à entretenir une relation saine avec l’autre parent, même si la séparation a été difficile. Évitez de critiquer ou de dénigrer l’autre parent en leur présence, car cela peut causer de la confusion et de la détresse chez les enfants (à ce sujet, vous pouvez lire cet article de notre blog).

4. Écouter et valider les émotions de l’enfant

Soyez à l’écoute des émotions de vos enfants et validez ce qu’ils ressentent. Encouragez-les à exprimer leurs sentiments et assurez-leur que leurs émotions sont normales et légitimes.

5. Éviter de se servir des enfants comme des messagers ou des pions

Évitez de mettre vos enfants au milieu des conflits ou de les utiliser comme des messagers entre vous et l’autre parent. Cela peut leur causer un stress émotionnel inutile et compromettre leur bien-être.

6. Chercher un soutien professionnel si nécessaire

Si vous avez du mal à faire face à la séparation ou si vos enfants semblent avoir des difficultés à s’adapter, n’hésitez pas à chercher un soutien professionnel qui pourra vous aider à naviguer à travers cette période difficile et à soutenir vos enfants.

 

En fin de compte, rappelez-vous que chaque enfant réagit différemment à la séparation de ses parents. Soyez patients et bienveillants, et donnez-leur le temps et l’espace nécessaires pour s’adapter à cette nouvelle réalité familiale. En travaillant ensemble en tant que parents, vous pouvez aider vos enfants à traverser cette période de transition avec force et résilience.

Caroline Jayet

 

Voir cette vidéo de la CAF de l’Aube