Penser la recomposition familiale

Après une séparation, un divorce, se reconstruire peut être long. Mais voilà, un jour cela arrive, il/elle entre dans votre vie, et vous vous surprenez à envisager de vous installer ensemble. Seulement, vous avez des enfants, elle/lui peut être aussi. Comment penser cette recomposition pour qu’elle se passe au mieux pour tous ?

Dans un ouvrage très accessible [1], le Dr Christophe Fauré donne certaines clés pour comprendre la place et le ressenti de chacun dans cette nouvelle situation.

Il met en avant deux différences essentielles avec la famille traditionnelle :

  • Tout d’abord, vous et vos beaux-enfants n’avez pas besoin les uns des autres, mais il vous faudra pourtant faire avec. Ce qui vous réunit, c’est uniquement ce nouveau couple que vous avez choisi de former et dont il vous faudra prendre soin.
  • Ensuite, vous vous retrouverez directement avec des enfants déjà grands qui ont une histoire et des habitudes que vous ne connaissez pas. Il vous faudra partager votre nouvel amour avec des enfants qui, eux aussi, devront partager leur parent avec vous.

S’il n’y avait qu’un mot à retenir, ce serait  DIALOGUE

Ouvrez le dialogue avec les enfants. Etablissez rapidement des règles de fonctionnement, en concertation avec tous.
Communiquez avec votre conjoint afin de présenter un front uni face aux enfants. Anticipez au maximum pour éviter les déconvenues: vacances, fêtes, questions financières,…
Mettez en avant les aspects positifs, sachez exprimer votre gratitude envers les efforts de chacun.
Prenez soin de vous et de votre couple.
Ne mettez pas la barre trop haut, soyez réaliste et faites vous confiance !

Si besoin, pensez à la médiation familiale. L’intervention d’un tiers peut vous aider à mettre en mots, clarifier la situation, préciser les besoins et les places de chacun pour une communication apaisée.

Caroline Jayet

 

[1] Comment t’aimer, toi et tes enfants ? Le défi de la famille recomposée, Editions Albin Michel, 2014.